Pourquoi adhérer ?

 

Nous avons en commun d’être RETRAITES (ou dans une situation équivalente), des anciennes administrations « PTT », « TELECOMMUNICATIONS », « POSTE » ou des nouveaux opérateurs «LA POSTE », « FRANCE TELECOM » et leurs filiales.


NOUS SOMMES NOMBREUX, ET LE SERONT ENCORE PLUS DANS LES ANNEES QUI VIENNENT.


Comme moi, vous connaissez les particularités des personnels en retraite.
Si nous avons l’avantage d’être des retraités de la fonction publique ou assimilés, il y a néanmoins des problèmes mais surtout, les perspectives ne sont guère optimistes. On peut citer l’évolution des revalorisations du montant des pensions, les modifications et/ou régularisations des situations tant individuelles que catégorielles, l’attitude de nos représentants et gouvernants pour la prise en compte et la sauvegarde de notre niveau de vie.
C’est à NOUS d’adapter notre attitude afin de préserver au mieux nos situations.
Soit nous restons des isolés, des individus non regroupés. Nous n’aurons alors aucune ou très peu d’action possible sur les organisations ou instances qui nous gèrent ou dirigent. Le seul recours se résumera à notre bulletin de vote, mais nous savons ce qu’il en est.


Soit nous nous regroupons pour NOUS RETROUVER, NOUS DEFENDRE, NOUS ENTRAIDER, NOUS PREMUNIR, NOUS INFORMER. Il est évident qu’ensemble, nous pouvons espérer nous faire mieux entendre et comprendre.


ENCORE FAUT-IL QUE NOUS SOYONS NOMBREUX !


Adhérent à l’ASSOCIATION NATIONALE DES RETRAITES DE LA POSTE ET FRANCE TELECOM, nous œuvrons ensemble pour mieux nous défendre.


QUI EST L’ANR ?

Totalement indépendante des considérations de caractère hiérarchique, politique, syndical, philosophique et religieux, l'association est forte de près de 100 000 adhérents (individuel, couple, réversion) relevant de La Poste comme de France Télécom, répartis en 101 groupes départementaux sur le territoire métropolitain et l’outremer. Reconnue officiellement comme association de personnel, intégrée dans le groupe des associations de prévoyance et de solidarité, elle bénéficie de l'aide que les exploitants publics La Poste et France Télécom accordent aux associations de personnel.

Au plan confédéral, l'ANR est liée par une convention de partenariat avec la Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique (FGRFP ), les retraités de la police, de la gendarmerie, des officiers mariniers, des impôts (en cours). Enfin, nous faisons partie d’un groupement européen de retraités.
MAIS ... Nous constatons que l’aide de nos exploitants se rétrécie année après année. Il devient donc nécessaire d’accompagner cette conjoncture en passant d’une association soutenue par nos exploitants en une association qui acquiert son autonomie, les cotisations venant d’un maximum de membres.
Le nombre d’adhérents à notre association est seulement d’environ 50 % des retraités. Ainsi dans le département de l’Hérault nous ne sommes qu’environ 3.000 inscrits à l’ANR. Beaucoup de nos collègues (environ 3.500) sont isolés, le plus souvent simplement par manque d’information ou de contact.


NOS ACTIVITES ?


Les groupes départementaux organisent des activités diverses selon leur contexte et leurs envies. Il y a bien sûr le plaisir de se retrouver et de profiter des avantages réservés aux groupes (réunions conviviales, activités d’entr’aide, sportives, ludiques, de voyages, visites, spectacles, etc.).
Mais le plus important actuellement est de se regrouper pour se compter, resserrer nos rangs afin de mieux défendre notre situation présente et à venir de retraité.


VOS ACTIVITES


Il est tout naturel que vous conserviez vos activités que vous faites dans d’autres clubs, notre objectif principal n’est pas de changer vos habitudes mais bien que vous veniez avec nous partager le souci de notre avenir de retraité. Et cela se fera d’autant mieux que nous serons plus nombreux.


POURQUOI ADHERER A L’ANR-34 ?

C’est :

permettre votre prise en compte dans une association qui défend vos intérêts,

recevoir la revue trimestrielle nationale, qui contient des informations réglementaires et d’actualité,

avoir le soutien de collègues et de spécialistes pour examiner vos problèmes particuliers,
recevoir le bulletin semestriel départemental qui précise les actions et activités du groupe Hérault.


COMBIEN CELA COUTE-T-IL ?


Plusieurs cotisations existent individuel, couple, réversion, associé. La cotisation annuelle avec le service de la revue est de 20 € en individuel et de 31 € en couple depuis le 1er janvier 2016.
Soit même pas le prix d'un café par mois ! ! !


Alors, soyons forts ensemble pour œuvrer à notre défense.
Et recrutons ceux de nos collègues qui nous ignorent encore !